Vous êtes ici : Accueil > Archives > Année scolaire 2019-2020 > Classe de C.E.1 > CE1 activités du 23 03 20
Par : D. HAROUT
Publié : 22 mars

CE1 activités du 23 03 20


Bonjour à tous


J’espère que tu as passé un bon week-en et que tu es prêt pour une nouvelle semaine. Ce lundi c’est le 23 mars, la date c’est important pour continuer à se situer dans le temps.


Ce lundi 23 mars à 11H, on va essayer de se retrouver tous ensemble au téléphone. D’accord ?


Si tu veux essayer, à 11H ce lundi 23 mars sur ton télèphone tu fais le 09 72 12 34 56 tu écoutes le message puis tu fais le code 649806 # et là, on se retrouve tous au téléphone et j’y serai. Bien sûr il ne faudra pas parler tous en même temps ou qu’il y ait du bruit à côté de toi. Et si ça marche bien, on recommencera !


Voici le programme que je t’ai préparé pour aujourd’hui et chacun fait ce qu’il peut et du mieux qu’il peut, comme d’habitude.


Avant de te mettre au travail, mets toi debout à côté de ta chaise et étire-toi plusieurs fois, fais monter et descendre tes épaules. Puis mets toi sur un pied et place l’autre contre ton genou et compte jusqu’à 10. Change de jambe. Fais le 2 fois de chaque côté. Ensuite tu t’assois et tu fais 3 grandes respirations. Maintenant tu es prêt.


Lecture : Tu vas lire le début de l’histoire"le gros navet" ci-dessous en bleu, silencieusement et raconter ce que tu as compris. Tu peux lire une partie à voix haute.


Le gros navet


Il y a bien longtemps, un vieil homme et une vieille femme habitaient une bicoque branlante au milieu d’un immense jardin plein d’herbes folles.


Le vieil homme et la vieille femme avaient six canaris jaunes, cinq oies blanches, quatre poules tachetées, trois chats noirs, deux cochons ventrus et une grande vache brune.


Un beau matin de mars, la vieille femme s’assit sur son lit, sentit la tiédeur du printemps et dit :
- Le moment est venu de semer.


Le vieil homme et la vieille femme sortirent alors dans le jardin. Ils semèrent des pois et des carottes, des pommes de terre et des haricots. 


Et pour finir, ils plantèrent des navets. Cette nuit-là, il y eut une grosse pluie sur le jardin autour de la bicoque branlante.


FLIC ! FLOC !


Le vieil homme et la vieille femme sourirent dans leur sommeil. La pluie allait leur faire germer les graines, qui donneraient des beaux légumes bien tendres.


Le printemps passa et le soleil de l’été fit mûrir les plantes. Le vieil homme et la vieille femme récoltèrent leurs carottes et leurs pommes de terre, leurs pois et leurs haricots, et aussi leurs navets. A la fin de la rangée, il restait un navet. Un navet qui paraissait très grand. Un navet qui paraissait GEANT.


Prends ton cahier bleu et présente comme d’habitude date, traits et écrits Lecture.


Puis écris la première consigne :


Fais la liste des animaux, avec le nombre, que le vieux et la vieille ont.


Rappelle-toi comment on présente une liste.


Deuxième consigne


Fais la liste de ce qu’ils plantent.


Cherche et écris ce que c’est qu’une bicoque.


Rappel  : pour écrire une liste, on écrit les mots les uns en-dessous des autres et on n’oublie pas le petit tiret devant.


Petite pause. Dehors ou dans la maison tu marches en faisant des grands pas, puis des pas de fourmis, tu le fais plusieurs fois. Puis tu te dépaces sur la pointe des pieds, puis sur les talons. Ensuite, tu mets tes bras à l’horizontal et tu imagines que tu es un arbre et tu te balances doucement car le vent est léger. Tu peux faire un exercice que tu as envie de faire.


Mathématiques : petit rappel de ce que l’on fait à l’école quand on travaille sur les nombres. Je dicte un nombre et toi tu l’écris en chiffres, tu le dessines puis tu le décomposes en centaines, dizaines et unités. Ensuite tu l’écris sous la forme d’une addition et tu l’écris en lettres.


Tu te souviens ? Je te rappelle aussi qu’on représente une centaine par un carré, une dizaine par une barre et les unités par des ronds.


Tu peux prendre ton cahier vert. Tu prends une nouvelle page, tu écris la date à 4 carreaux, puis tu traces un petit trait de 5 carreaux, tu écris numération, tu traces un autre petit trait. Et tu peux commencer.


exemple : 168


 1c 6d 8u 100 + 60 + 8 = 168


 Tu dessines, moi je ne peux pas...


 Cent soixante-huit


Tu fais pareil avec 150, 201, 117, 274, 292


Petits problèmes


Résouds ces 2 problèmes sur ton cahier vert, à la suite de la numération si tu as de la place. 


1er problème


Dans sa tirelire, Lisa n’a que des billets de 5 euros. En tout elle a 30 euros. Combien de billets a-t-elle ?


Tu peux dessiner si tu as besoin. Tu dois écrire une opération en ligne et une phrase de solution.


2ème problème


Alex a 38 billes mais il lui en manque 23 pour avoir autant de billes que Moustik. Combien de billes a Moustik ?


Tu dois écrire l’opération en ligne et la calculer en colonne. Et tu dois écrire une phrase de solution.


Découverte du Monde : Tu vas dans ton jardin ou tu regardes dans tes livres et tu observes quelles sont les fleurs qui fleurissent au printemps. Tu cherches leurs noms. Puis tu prends ton cahier rouge et tu écris la date en haut de la page, tu écris le printemps entre les 2 traits. Tu écris le nom des fleurs, tu les dessines et tu les colories.


Chant : Tu peux écouter et regarder la petite vidéo de la chanson d’Henri Dès. Tu peux commencer à l’apprendre si tu as envie.


https://youtu.be/WlozvEioTGQ


Le soir avant de t’endormir tu choisis un livre et tu lis un passage pendant une vingtaine de minutes. Tu éteins la lumière, tu fermes tes yeux, tu penses à quelque chose qui te fait plaisir et le marchand de sable va passer. Bonne nuit.


Message à l’intention de tes parents.


Vous aurez sûrement envie de planifier chaque minute des journées de vos enfants. Vous aurez l’espoir de pouvoir leur faire apprendre des choses pendant des heures, y compris des choses sur internet, des expériences scientifiques, des comptes rendus de livres. 


Mais voilà :
Nos enfants peuvent être angoissés et ils entendent non seulement tout ce qui se passe autour d’eux mais ils sentent aussi notre tension constante et notre angoisse. Et donc, peut-être ne pas les laisser seuls devant les informations et limiter les informations pour eux. Ils sont encore très jeunes et ont besoin d’être protégés face à la violence des informations. Ils n’ont sans doute jamais rien ressenti de pareil jusqu’à maintenant .


Au cours des prochaines semaines vous allez sûrement subir beaucoup plus de problèmes de comportement de la part de vos enfants. Que ce soit de l’anxiété, de la colère, ou de la frustration de ne pas pouvoir faire les choses comme d’habitude.


Vous verrez plus de crises de colère, de caprices, d’opposition dans les semaines qui arrivent. C’est normal et on peut s’y attendre vu les circonstances.


Ce dont les enfants ont besoin en ce moment c’est de se sentir rassurés et aimés. Sentir que tout va bien se passer. Que ça va aller. Pour cela il va peut être falloir déchirer cet emploi du temps que vous aviez prévu et montrer un peu plus à vos enfants que vous les aimez. Jouer à l’extérieur et aller vous balader quand c’est possible. Faire des gâteaux, de la peinture. Jouer à des jeux de société et regarder des films. Commencer un livre et lire en famille. Se blottir sous une couverture bien chaude et ne rien faire.


Ne vous inquiétez pas du fait qu’ils peuvent régresser dans leurs acquisitions scolaires. Lorsque nous nous retrouverons à l’école nous reprendrons la où nous nous sommes arrêtés. Et, ne disputez pas vos enfants parce qu’ils n’ont pas envie de tout faire. Il faut passer cette séquence de confinement en évitant d’ajouter des tensions.


Restons bienveillants.


Prenez soin de vous